Connexion

tiret

Pseudo:

Pass:    

tiret

Inscription

Pass Perdu?

Envoyer une image

3G en Algérie: le feuilleton continue

13198 lectures

  

La troisième génération (3G) désigne une génération de normes de téléphonie mobile. Elle est représentée principalement par les normes Universal Mobile Telecommunications System (UMTS) et CDMA2000, permettant d’atteindre des débits de l’ordre de 2Mbits/s. La 3G a été suivie par la 3G+ (ou 3.5G), la 3G++ (ou 3.75G), la 3.9G et enfin la 4G. C'est donc une technologie en fin de vie.

Le lancement commercial de la 3G a débuté en 2002 en Norvège et en Autriche, en 2004 en France, 2008 pour nos voisins du Maroc et l’année passée pour la Tunisie. Qu’en ait-il de l’Algérie ?

Le dossier de la 3G en Algérie constitue un feuilleton interminable. On nous en parlait en 2004 déjà mais 8 ans, 3 révolutions arabes et 4 ministres plus tard, la situation n’a pas bougé d’un iota. Le dernier épisode en date est celui où l’on apprend que le dossier est bloqué par l’ « Affaire Djezzy ».

Retour sur les déclarations, contre-déclarations, affirmations, confirmations et j'en passe des ministres des P&TIC de 2004 jusqu’à aujourd’hui :

En décembre 2004, on nous annonçait que « Mobilis a réussi les premiers tests de téléphonie mobile 3G » :

Mobilis vient de tester avec succès le premier appel sur son réseau expérimental de téléphonie mobile de 3e génération fourni par l'équipementier chinois Huawei Technoogies.
Le test, un appel en visiophonie avec des appareils 3G, a eu lieu à Bir Mourad Raïs (Alger) dans une zone couverte par l'une des 14 antennes prévues pour former un réseau UMTS (Universal Mobile Télécommunications System) pouvant accueillir 1000 abonnés au mobile de troisième génération. Le réseau est expérimental, car l'Algérie n'a pas vendu de licence UMTS et ne prévoit pas d'en vendre avant le 1er janvier 2007.

Article El Watan du 13/12/2004

Quelques jours plus tard, M. Amar Tou, ministre de la poste et des télécommunications de l’époque, affirmait que « L'Algérie vendra une licence UMTS en 2007 » :

L'Algérie mettra en vente une licence de téléphonie mobile de troisième génération UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) juste après le 1er janvier 2007 (soit dans 2 ans), a affirmé le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Amar Tou, en marge de la cérémonie de lancement du réseau expérimental UMTS de l'opérateur public Mobilis.

Article El Watan du 20/12/2004

En septembre 2006, le ministre Boudjemâa Haïchour annonçait que « La licence troisième génération sera lancée l’année prochaine » et confirme en 6 mois plus tard que « 2007 sera l’année de la 3G en Algérie » :

Nous allons lancer cette année le mobile 3e génération », a déclaré M. Boudjemaa Haichour, ministre de la poste et des Technologies de l’information et de la communication (MPTIC), en marge des travaux de la rencontre des experts arabes sur la VoIP (transfert de voix sur le protocole Internet), organisée hier par l’ARPT

MobileAlgerie le 20/03/2007

Au mois d’avril 2008, la 3G n'est pas encore lancée mais le même ministre déclarait que «Le dossier de la 3G est fin prêt» alors que son lancement était prévu pour l’année précédente. (article de l'Expression du 12/04/2008)

Un mois plus tard, L’ARPT lançait l’appel à manifestation d’intérêt :

“L’ARPT invite les entreprises désireuses d’établir et d’exploiter un réseau de téléphonie 3G à le lui faire savoir au plus tard le 30 juin 2008. La manifestation d’intérêt comportera le nom et les informations utiles — numéros de téléphone et de télécopie, adresse électronique — de l’entreprise et le cas échéant, des entreprises partenaires, la nature de leurs activités ainsi que le nom et qualité d’un représentant dûment habilité” ainsi s’annonce l’appel à manifestations d’intérêt [...] Celui-ci est disponible sur le site Web de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) agrémenté d’un questionnaire en vue du lancement de l’appel d’offres définitif pour l’acquisition d’une nouvelle licence d’exploitation. Celle-ci s’impose, en effet, en bonne et due forme et fera l’objet d’un décret exécutif

Article Liberté du 29 Mai 2008

En août de la même année, M. Hamid Bessalah, nouveau ministre de la de la Poste & TIC indiquait que « La licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G) sera attribuée à l’un des trois opérateurs de téléphonie mobile activant en Algérie » avec un nouveau délai pour son lancement : début 2009.

La licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G) sera attribuée à l’un des trois opérateurs de téléphonie mobile activant en Algérie. C’est ce qu’a indiqué hier Hamid Bessalah, ministre de la Poste et des TIC. Logique puisque le marché algérien de la téléphonie mobile ne peut, pour des raisons techniques mais aussi de rentabilité, supporter un quatrième opérateur. L’appel à manifestation d’intérêt pour l’octroi de cette licence a été lancé en mai dernier. Le lancement de la téléphonie 3G est prévu au début de l’année 2009.

Article Le Soir d'Algérie du 03/07/2008

Au mois de janvier 2009, le même ministre, M. Bessalah donc, déclarait que « la 3G n'est pas une priorité pour l'Algérie » :

Le premier responsable du ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Hamid Bessalah qui, pour rappel,  intervenait récemment en marge d'une rencontre sur les expériences des pays du Maghreb dans le développement de la culture numérique en affirmant que «la 3-G n'est pas une priorité pour l'Algérie, contrairement au développement de l'Internet sur le fixe (ADSL)».
[...]
Selon lui, l'Internet haut débit mobile «n'est pas une priorité dans la mesure où nous avons un taux de pénétration à l'Internet qui demeure faible, entre 10 et 12%» (...) la 3G exige de gros investissements et le coût pour le citoyen va être très élevé».

Article Le Temps d'Algérie du 09/06/2009

En mai 2010, c’est toujours le même ministre qui déclarait que «La 3G est en fin de phase technologique », et il n'a pas tort:

Questionné sur la 3G, il répond : «La 3G est en fin de phase technologique. Nous allons vers le déploiement de la 4G en lançant une licence. Il peut, dans ce cadre, y avoir la possibilité d’un quatrième opérateur. »

Article El Watan du 04/02/2010

Il a confirmé plus tard en déclarant que l’Algérie passerait directement à la 4G :

L’Algérie se prépare à lancer la licence de la 4e génération de téléphonie mobile d’ici fin 2010, a indiqué, lundi à Alger, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.

Hamid Bessalah, qui a évoqué la possibilité d’ouvrir la voie à un quatrième opérateur téléphonique. « D’ici la fin de l’année, nous commencerons à déployer tous les efforts en termes de licence pour lancer la 4e génération », a déclaré M. Bessalah.

Il a expliqué que compte tenu de l’avancée rapide de cette technologie et son application dans certains pays l’Algérie ne se dotera pas de la 3G mais ira directement vers la 4G, dont le lancement mondial est prévu pour 2012.

APS 05/05/2010

Novembre 2010, M. Moussa Benhamadi, nouveau ministre, déclarait que « Le dossier de la 3G sera soumis bientôt au gouvernement », son prédécesseur ayant annoncé quelques mois plus tôt que la 3G est une technologie –presque- obsolète et qu'on passerait directement à la 4G :

L’Algérie avance à grands pas pour lancer « une licence » de téléphonie mobile de troisième génération (3G) en 2011. En effet, un cahier de charge relatif aux prestations de la téléphonie mobile 3e génération sera prochainement élaboré. C’est ce qu’a indiqué jeudi dernier M. Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la Communication.
Le ministre des PTIC a toutefois précisé qu’un dossier relatif à ce projet sera bientôt soumis au gouvernement. M. Benhamadi a indiqué que le passage à la technologie de troisième génération nécessite une base législative et des cadres juridiques. « Nous œuvrons à la mobilisation de toutes les potentialités et compétences afin de concevoir une stratégie efficiente à ce projet », a-t-il dit. Le ministre n’a toutefois pas précisé le nombre de licences 3G qui seront mises en vente.

MobileAlgerie le 06/11/2010

Au mois d’août 2011, il annonçait la publication du cachier de charges pour le mois d’après, en septembre donc, pour un lancement début 2012 :

Le cahier des charges pour la norme 3G (troisième génération) de la téléphonie mobile sera publié au plus tard la deuxième semaine de septembre 2011 a annoncé dimanche soir à Alger le ministre de la  Poste et des technologies de la communication et de l'information, M. Moussa Benhamadi.
Le ministre, a précisé que «la 3G sera ouverte aux trois opérateurs mobiles à savoir Orascom Télécom Algérie, (OTA, Djezzy), Algérie Télécom Mobilis (public) et Watania Télécom Algérie (WTA, Nedjma).
Il a affirmé que le lancement de la 3G en Algérie ''aura lieu dès le début de 2012'' et cette technologie sera proposée à des prix ''abordables et une qualité de service irréprochable''.
Il a indiqué que le choix de l’Algérie s’est porté, en définitive, sur la 3G au lieu de la 4G, ''pour des raisons économiques''.

Article El Watan du 15/08/2011

Le 16 septembre, l’appel d’offres est lancé par l’ARPT :

L'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) lance un appel d'offres pour l'attribution de la première licence de  téléphonie mobile de troisième génération (3G), annonce l'organisme public sur son site internet.

"Dans le cadre de l'introduction du Haut Débit Mobile en Algérie, l'ARPT lance un appel à la concurrence pour l'octroi de licences de téléphonie mobile de 3ème Génération (3G)", lit-on dans l'avis d'appel.

La procédure, qui débutera le 19 septembre prochain par le retrait du dossier préliminaire de candidature, aboutira à la mise en œuvre commerciale de la 3G au premier trimestre 2012. Quant à l'octroi provisoire des licences 3G, il interviendra le 23 octobre 2011, précise l'ARPT.

Article El Watan du 16/09/2011

Un peu plus de deux semaines après, le processus était suspendu suite au « souhait des opérateurs de disposer davantage de temps pour mieux préparer leurs dossiers » :

Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi, a décidé de reporter les échéances des différentes étapes du processus d’octroi de la licence 3G suite au souhait des opérateurs de disposer davantage de temps pour mieux préparer leurs dossiers.

"A l’issue de la première étape portant retrait de l’appel à la concurrence pour l’octroi de la licence 3G, les opérateurs ayant procédé au retrait de cet appel ont émis le souhait de disposer davantage de temps pour leur permettre de mieux préparer leurs dossiers de candidature", a indiqué le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication dans un communiqué.
[…]
M. Benhamadi avait indiqué récemment que le 31 mars 2012 sera le dernier délai pour lancer le 3G par les opérateurs.

APS – 05/10/2011

En décembre de la même année, nous avons droit à une nouvelle échéance : le lancement de l’appel d’offres avant la fin du 1er semestre 2012 :

L’appel d’offres pour l’exploitation de la licence de téléphonie mobile de 3e génération (3G) sera lancé «avant la fin du 1er  semestre 2012», a affirmé, hier à Guelma, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi.

Interrogé par l’APS, en marge de sa visite de travail dans cette wilaya, au sujet de l’attribution de cette licence, le ministre a souligné que le report de l’appel d’offres avait été décidé «pour des raisons techniques et procédurières» qui doivent être réglées au préalable.

Article El Watan du 09/12/2011

Janvier 2012, le même ministre nous balance une nouvelle date pour le lancement de la 3G : le 5 juillet ! Les algériens en profiteraient avant la fête de l’indépendance. En ce qui me concerne, je n’y crois pas.

La téléphonie mobile de 3ème génération (3G) pourrait être lancée avant le 5 juillet prochain, a indiqué dimanche à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Moussa Benhamadi.

"Nous avons maîtrisé certaines difficultés et problèmes techniques pour le lancement de la téléphonie mobile de 3ème génération. Nous espérons qu'elle sera à la portée des citoyens avant la fête de l'indépendance", a déclaré M. Benhamadi lors du lancement de la nouvelle chaîne de radio "Jim FM".

Article El Watan du 15/01/2012

Tout juste un mois plus tard, il n’y a plus de date ni de délais pour un éventuel lancement de cette 3G car « Le projet bloqué par l’affaire Djezzy », un autre feuilleton interminable. Ce ne sont pas donc des difficultés techniques qui en retardent le lancement. :

L’introduction de cette technologie est conditionnée par le traitement de l’affaire Djezzy. «Nous attendons qu’OTA Djezzy, dont le dossier se trouve au niveau du ministère des Finances, soit à jour pour que nous puissions lancer la 3G», a estimé, hier à Alger, Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des TIC. Ce dernier s’exprimait en marge de l’audience qu’il a accordée à José Manuel Soria, ministre espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme.

A en croire M. Benhamadi, le projet de la 3G est prêt. «Nous avons la possibilité de lancer immédiatement la 3G, nous temporisons par souci d’équité», a-t-il précisé, cité par APS.

Article El Watan du 16/02/2012

Autant dire que les algériens de sont pas près d'en profiter !

Affaire à suivre...

MAJ du 18/05/2012: nouvelle déclaration du ministre:

Le cahier des charges relatif à la 3G ainsi que les trois opérateurs de la téléphonie mobile "sont fin prêts" pour le lancement de cette technologie en Algérie, prévu "dans les semaines à venir", même si le traitement du dossier de Djezzy persistait.
"Le cahier des charges relatif à la 3G ainsi que les trois opérateurs de la téléphonie mobile (Mobilis, Djezzy et Nedjma) sont prêts pour le lancement de cette technologie", a déclaré M. Moussa Benhamadi à l’APS en marge de la célébration de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information.

Il a précisé que les trois opérateurs ont déjà déployé des antennes-relais BTS (éléments de base du système cellulaire de téléphonie mobile GSM) au niveau national pour l’émission et la réception de la 3G.

APS le 17/05/2012

MAJ du 18/09/2012: on veut "relancer" le projet de la 3G:

Le ministère de la Poste et des Technologies de l'Information  et de la Communication (MPTIC) vient de relancer le projet de téléphonie de  troisième génération (3G), gelée depuis 2011, avec trois options pour sa réalisation, a appris mardi l'APS auprès d'une source proche du dossier.
Le MPTIC examine actuellement avec l'Autorité de régulation de la poste  et des télécommunications (ARPT) trois options pour lancer sur le marché algérien  la licence 3G. ''Ils devront en choisir une pour pouvoir enfin lancer ce projet  tant attendu'', confie la même source sous le couvert de l'anonymat. 

Article El Watan du 18/09/2012

MAJ du 24/09/2012: la 3G sera déployée dans "les plus brefs délais":

La téléphonie mobile de troisième génération (3G) sera déployée dans "les plus brefs délais", a annoncé lundi à Alger un responsable  du ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication  (MPTIC).

Ce déploiement se fera dans le cadre de la stratégie du ministère visant  à "généraliser rapidement l'accès au haut débit à tous les citoyens, à des coûts  abordables", a indiqué M. Cherif Benmehrez, responsable au sein du ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication.

Article El Watan du 24/09/2012

MAJ du 31/10/2012: on "espère" un lancement durant le 1er trimestre 2013:

«Le dossier de la 3G est en préparation et je peux dire qu’il est en bonne voie, voire en excellente voie», a souligné le ministre.
[...]
Hier encore, le ministre a avancé une autre échéance : «Nous espérons que le citoyen bénéficiera de la 3G au cours du premier trimestre 2013.»

Article El Watan du 31/10/2012

MAJ du 10/12/2012: la 3G sera lancée durant le 1er trimestre 2013, pas de 4G:

«S’agissant de la 3G (téléphonie mobile de 3ème génération), M. Benhamadi a affirmé que la décision avait été prise pour que la 3G soit lancée au 1er trimestre 2013, précisant qu’il restait encore quelque "réglages" à parfaire à ce propos.
Des opérateurs sont déjà prêts à offrir leurs services aux clients, mais "ils attendent juste le feu vert" pour cela.

Interrogé sur la possibilité d’avoir la 4G, une fois la 3G acquise, M. Benhamadi a indiqué que "si on veut aller vers la 4G, la majorité des citoyens n’y pourront pas accéder, en raison du coût".»

APS le 10/12/2012

MAJ du 29/12/2012: La suspension du processus d’octroi de la licence 3G est liée au dossier de Djezzy:

"Le gouvernement a décidé de suspendre le processus d’octroi de la licence 3G jusqu’à la conclusion du dossier de Djezzy et l’acquisition par l’Etat algérien de 51% des parts de cet opérateur", a déclaré M. Benhamadi [...] précisant cependant que les négociations autour de ce dossier "arrivent à terme".
"On parle de la 3G et 3G+ avec l’octroi à Algérie Télécom d’une autorisation LTE fixe", a souligné M. Benhamadi

Le ministre a ajouté, en outre, que les opérateurs mobiles pourront, après trois ou quatre ans, passer à la licence 4G. "Si nous voulons que tous les citoyens passent à la 4G, il est nécessaire de passer, d’abord, par cette phase intermédiaire qui est la 3G+", a-t-il dit.

APS le 29/12/2012

MAJ du 31/12/2012: La 3G mobile lancée en Somalie par l'opérateur Hormuud Telecom

Source: Somalilandpress.com

MAJ du 19/03/2013: "le processus de lancement débutera avant fin mars" : on parie ?

Le processus de lancement de la téléphonie mobile de troisième génération (3G) débutera avant la fin du mois de mars en cours, a annoncé mardi à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Moussa Benhamadi.
Le dossier relatif à la 3G est "pratiquement finalisé pour engager la procédure administrative d'octroi de la licence 3G avant la fin de mars 2013", a déclaré à la presse M. Benhamadi.

Article El Watan du 19/03/2013

MAJ du 31/03/2013: "Le dossier de la 3G finalisé" : le même dossier qui était prêt l'année passée ??

Le dossier technique relatif au lancement du processus ’exploitation, par les opérateurs de la téléphonie mobile, de la licence 3G est finalisé, a annoncé samedi le chef du groupe mixte regroupant le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (MPTIC) et l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), chargé de l’élaboration de ce dossier.
Contacté par l’APS, le conseiller du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, chargé de la communication, Zoheir Meziane, a confirmé l’information, précisant que le choix de la bande de fréquences nécessaire à cette technologie "a également été fait".

APS le 30/03/2013

MAJ du 02/04/2013: "l’ARPT en attente d’être saisie 'officiellement' aux fins de consultations"

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) est en attente d’être saisie officiellement par le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication sur le dossier de la téléphonie mobile de troisième génération (3G), aux fins de consultation, a indiqué mardi un communiqué.

"Il reste maintenant à poursuivre le processus qui consiste à ce que l’ARPT soit saisie officiellement aux fins de consultation, par le ministre en charge des télécommunications, du projet définitif de dossier d’appel à la concurrence", a précisé la même source.
"Celle-ci (ARPT) émettra un avis écrit qu’elle communiquera au ministre, lequel décidera de la mouture définitive du dossier. Il le transmettra ensuite à l’ARPT qui lancera officiellement l’appel à la concurrence", a-t-on ajouté.

APS le 02/04/2013

MAJ du 02/04/2013: Lancement prévu dans "deux à trois semaines":

"Nous avons reporté le lancement de la téléphonie mobile de troisième génération (3G) et avons attendu plus d’une année compte tenu de l’importance de l’opération d’acquisition de la société Djezzy pour le secteur et l’économie nationale", a affirmé M. Benhamadi.
[...]
"Pour préserver les intérêts de l’Etat et parce que Djezzy sera, dans trois semaines au plus tard, une société algérienne à hauteur de 51%, mais aussi pour ne pas priver cet opérateur d’accéder au marché de la téléphonie mobile de troisième génération, nous avons décidé du report du lancement de la 3G", a souligné le ministre.

APS le 04/04/2013

MAJ du 24/04/2013: "la question du lancement de la 3G sera rapidement réglée"... ou pas !

"Le ministre de la Poste, des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi, a assuré, mercredi à Alger, que son secteur veillera au règlement du lancement de la 3e génération (3G) de téléphonie mobile dans les plus brefs délais, ajoutant que le retard accusé concernant ce dossier est lié notamment au rachat de l’opérateur Djezzy.

APS le 24/04/2013

MAJ du 27/04/2013: ça sera pour le 4ème mandat !

M. Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a déclaré le 4 avril dernier que “le processus de lancement de la 3G prendra effet après 2 ou 3 semaines encore nécessaires pour boucler la transaction entre l’État algérien et le russe Vimpelcom”. Et, c’est visiblement un Djoudi exaspéré qui commentera ces propos. “Moi, je n’ai rien déclaré. Ni deux semaines ni trois semaines, ni un mois. Le dossier est toujours en cours de traitement et il n’est pas possible d’avancer une date.”

Article Liberté le 27/04/2013

On sait maintenant que les deux ministres sont sur la même longueur d'onde.

MAJ du 22/07/2013: "Mise en service prévue pou la fin novembre" ... 2015 ?

“Sa mise en service est prévue pour la fin novembre”, nous a déclaré, hier, une source proche de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) affirmant que “l’appel à la concurrence sera lancé au début du mois d’août”.

[...] les dates avancées seront portées dans le prochain numéro du Journal Officiel et devraient, de ce fait, être respectées. “L’arrêté y référent, portant sur le lancement du processus de l’octroi des licences (qui seront vendues) a déjà été signé”,

Article Liberté du 22/07/2013

MAJ du 24/07/2013: Le dossier Djezzy ?? Mais ça n'a aucun rapport !

"Le lancement du processus d'octroi de la licence 3G a été officiellement décidé par le gouvernement. J'ai signé l'arrêté définissant la date du lancement  et la date de mise en exploitation des licences commerciales 3G et 3G+", a indiqué  M. Benhamadi
"Nous espérons que les opérateurs seront prêts le 1er décembre 2013 pour commencer à offrir les services aux citoyens", a-t-il dit.
[...]
Sur la question de l'opérateur de téléphonie mobile Djezzy  qui entravait le lancement de la 3G, M. Benhamadi a indiqué: "Nous avons dissocié complètement le lancement du processus de la 3G par rapport au dossier Djezzy, ce sont deux dossiers différents. Il ne faut  pas les lier, il n'y a pas de concomitance", a-t-il expliqué.
Il a ajouté dans ce sens qu'une fois le processus d'octroi de la 3G  lancé, il revient à l'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications  (ARPT) de faire l'appel d'offre et d'octroyer les licences et "elle est souveraine  dans ce cas".

Article El Watan du 24/07/2013

MAJ du 31/07/2013: lancement de l'avis d'appel à la concurrence

Dans un texte publié sur son site internet, l’ARPT précise que dans le « dans le cadre de l’introduction du Haut Débit Mobile en Algérie, l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), annonce que la date d’ouverture à la concurrence pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de troisième génération (3G) est fixée au  Jeudi 1er août 2013 ».

Article El Watan du 31/07/2013

MAJ du 07/08/2013: retrait des cahiers des charges reporté

Prévu initialement le 11 août, le retrait des cahiers des charges par les opérateurs intéressés par une licence mobile de troisième génération (3G) a été reporté au 15 août, a-t-on appris de sources proches du dossier.

C’est l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) qui a informé les opérateurs mobiles de cette décision, sans fournir d’explication ou de motif.

Article TSA du 07/08/2013

MAJ du 21/08/2013: dernier délai de dépôt des offres fixé au 15 septembre

"Dans le cadre du lancement de la téléphonie 3G, la date limite pour le dépôt des offres a été fixée au 15 septembre prochain", a déclaré à l’APS le chef de département communication à l’ARPT, Amar Ingrachen.

Il a en outre annoncé que l’attribution provisoire du marché se fera, quant à elle, le 15 octobre, après étude de toutes les offres soumises, assurant que les deux opérations se feront "publiquement".

APS le 21/08/2013

MAJ du 15/09/2013: ouverture des plis de soumissions des trois opérateurs, lancement le 1er décembre

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a procédé, dimanche après-midi à Alger, à l’ouverture des plis contenant les offres des trois opérateurs de la téléphonie mobile en Algérie pour l’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de 3e génération (3G+)

Les dossiers des offres présentés ont été acceptés dans la forme, l’examen dans le fond des dossiers de soumission se poursuivra au niveau de la commission de l’ARPT, alors que les résultats définitifs sont attendus pour le 15 octobre 2013

APS le 15/09/2013

MAJ du 15/10/2013: Attribution provisoire des licences 3G +

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a procédé, lundi à Alger, à la déclaration des attributaires provisoires des licences 3G + (3e génération), à savoir les trois opérateurs de téléphonie mobile opérant en Algérie.

Il s’agit d’Algérie Télécom mobile (ATM, Mobilis), Watanya télécoms Algérie (WTA, Nedjma) et Orascom Télécom Algérie (OTA, Djezzy) qui ont obtenu les licences provisoires pour l’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de troisième génération.

APS le 15/10/2013

MAJ du 17/10/2013: Lancement d'une phase pilote pour le réseau 4G en... Somalie !

Source: Jeune Afrique

MAJ du 28/11/2013: la 3G+ commercialisée avant la fin décembre

Le processus de commercialisation de la téléphonie mobile 3G+ en Algérie, initialement prévu le 1er décembre, sera finalement lancé avant la fin de l’année en cours, a déclaré jeudi, dans un entretien à l’APS, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri.

"La téléphonie mobile 3G+ ne pourra être lancée qu’une fois le décret exécutif d’octroi de la licence signé et notifié aux trois opérateurs (Mobilis, Ooredoo +ex-Nedjma+, et Djezzy)"

APS le 28/11/2013

Et un enième report à 48H de la date de lancement prévue !

De plus, l'ARPT a imposé aux opérateurs une nouvelle numérotation et donc une nouvelle puce dédiée la 3G ! Du jamais vu ! APS le 30/11/2013

MAJ du 04/12/2013: Publication du décret exécutif relatif à l’attribution de la licence 3G au Journal Officiel

Les zones à couvrir pour chaque opérateur y sont également précisées  

APS le 04/12/2013

MAJ du 13/12/2013: La 3G officiellement lancée !

Ça y est ! Ça y est ! Ça y est !

Les 3 opérateurs de téléphonie ont reçu l'autorisation tant attendue pour la commercialisation de cette technologie en Algérie !
L'ARPT persiste à imposer une numérotation spéciale pour la 3G ce qui implique donc un nouvel abonnement pour le client.

APS le 13/12/2013

 

Le feuilleton se termine enfin après plusieurs saisons, merci pour votre fidélité et prochainement, peut être, un spin-off: Les ratés de la 3G en Algérie !


Le 17/02/2012 par

Derniers commentaires:

Par g1xx le 29/08/2013 à 01:15

Vous etes tous presser d'avoir la 3g et moi aussi mais regardez le prix de l'internet national sur mobile c 2 fois plus cher que les appels alors que c trés lent tous les opérateurs promettent des offres de 2000da pour éviter le suicide economique mais on ne pouras pas parler de 4g car il faudra payer encore plus cher alors qu'en france quand on parle de forfait pas la peine de dire 3g ou 4g c deja compris et tous ca pour 13 euros et encore pour 1 euro mobile offert...
il vont installer la 3g pour convrir leur honneur public car l'Algérie est parmis les derniers pays qui n'as pas la 3g mais elle ne veut pas etre la seule alors elle met la 3g comme ca elle est mélangée a la foule et les dirigeant se font passer pour les héros qui font évoluer le pays


Par 0dR ;x le 22/08/2013 à 15:40

this government wants to eat that's all they don't care about security nor about future, there are some greedy leaders that are dump enough to not realize that with the entrance of the 3G they can eat more so sooner or later 3G gonna be working in AlgErIa, we just have to give them sometime... 0dR ;x


Par careh le 20/08/2013 à 13:36

avec le coup d’état en Égypte il faut attendre qu’elle que autre années car et après la révolution la maudite djezy a perdus plus d'argent


Par hack le 08/08/2013 à 05:36

C sa 1G 2G 3G viva l'Algérie rabi ya3tina s'bare :)


Par retardataire le 08/08/2013 à 01:00

Aucune différence entre nous et la corée du nord.
Que voulez vous tirer des gens qui ne cherchent que leurs intérêt (le maintien au pouvoir) en abrutissant le peuple et le rendre inculte.
75% des algériens sont analphabète à cause de ce pouvoir.


Par samir le 02/08/2013 à 13:45

3G 1 décembre c'est officiel


Par speedlte le 31/07/2013 à 22:09

la 3g ne sera pas pour demain, alors que dans le monde on commence a parler de smartphone compatible 5g nous on reve toujours de technologies qui as déja fait ces temps,en bref il y'aura pas de 3g calmez vous,et le dossier djezzy n'a aucun rapport,c'est juste une couverture,pour faire passer le temps comme ils l'ont déja fait et sa durera encore


Par jijeli anti-mafia politic le 28/07/2013 à 00:22

Le refus d'autoriser les opérateurs à déployer la technologie 3g est politique ! le pouvoir militaire en place n'est pas préparé pour voir les algériens discuter, filmer et partager sur internet sans CENSURE !! Le pouvoir en place se prépare depuis des années pour filtrer l'internet mobile soi-disant pour des raisons sécuritaires, mais en fait c'est par peur d'un réveil démocratique qui va balayer du pouvoir les vieux dinosaures en place depuis 1962 !
L’Algérie est un pays très fermé dirigé par des un régime militaire qui trouve ses soutiens à Washington et Paris et qui n'a rien à foutre du développement et du bien être des Algériens !! Mais ça changera tôt ou tard, on peut refuser le progrès indéfiniment !!!
Jijeli très en colère.


Par alilou le 22/07/2013 à 03:00

Nouvel épisode

La 3G pour fin novembre prochain
www.leconews.com/fr/actualites/nationale/telecoms/la-3g-pour-fin-novembre-prochain-21-07-2013-164498_293.php


Par el captain le 17/07/2013 à 15:59

ni 2013 ni 2014 ni jamais, on n'aime pas son peuple tout simplement, pire c'est une haine viscérale.
attendons le prochain printemps.


Par tarek-saci le 16/07/2013 à 00:54

On a eu l'independance mais pas le mode d'emploi qui va avec...
(je precise que c'est nos dirigeants qui ne l'on pas eu)


Par vvalid le 15/07/2013 à 05:19

Ministres Attardés


Par tousenarrière le 03/07/2013 à 15:56

C'est dans la mentalité des algériens. Nous sommes en ratrd dans tout. On est pas des leaders. Nos politiciens passent leurs temps à voler, faire fuire leurs argent (ou l'argent du peuple) à l'etranger. Ils n'ont rien à foutre de nous, ils nous utilisent pour leurs intérets personnels. Un jour il paieront pour tout le mal qu'il nous font.
Je suis dégouté de ce pays de merde incapable de lancer la 3G qui nécessite juste d'appuyer sur un bouton. Mais la 3G les gênent....


Par snubber le 26/04/2013 à 17:49

L'Algérie est victime de stoppeurs d'évolution et de progrès.Peut-être il y'a des dirigeants qui savent même pas que veulent dire la 3G et 4G.Hélas,après 50 ans d'indépendannce,on souffre de manque de technologies.
Allons voir nos pays voisins: le Maroc qui est un pays soit disant pauvre nous dépasse sur ce volet de technologies, il faut l'avouer et la Tunisie qui récemmennt a vécu le calvaire politique commence à réfléchir sur la 4G.
Que disons-nous qui sommes un pays très riche ? Je vous assure messieurs qu'il faut attendre une autre cinquantaine d'années pour avoir tout çà.Walfahem yafhem.


Par eagle le 26/04/2013 à 17:27

Se sont des incompétants et affabulateurs, ces malades qui nous gouvernent depuis la nuit des temps, mes amis la 3G n'est rien par rapport a ces choses qu'on ne voit pas; si un jour ils trouvent le moyen de couper l'oxygene ils n'hésiteront pas.
Que Dieu le tout puissant leurs donne un coeur de chair , pour qu'ils soient honnetes et sinceres , qu'il leurs accorde la sagesse pour faire avancer ce pays dans la bonne direction pour l'intéret de tous sinon c'est la catastrophe.


Par toto12547 le 25/04/2013 à 20:59

Nos dirigeants sont des BOUKHALA!!!, c'est la seule explication pour ne pas opter pour la 4G et ce n'est pas pour des raisons financière comme expliqué par le ministère des PTI (c'est pas l'argent qui manque pour l'Algérie).


Par povralgerien le 25/04/2013 à 20:29

a mon avis les généraux ne se sont pas encore entendu qui d'entre eux va acquérir la 3G
ma a3dhama hadha acha3b


Par yahiaone le 22/04/2013 à 15:56

Vraiment: ONLY IN ALGERIA


Par dznumerique le 13/04/2013 à 11:30

le lancement de la 3g+ est dans deux semaines
http://dznumerique.blogspot.com/2013/04/la-3g-bientot-en-algerie_2145.html


Par riadovitch le 11/04/2013 à 12:29

La 3G ne sera jamais mise en place en Algérie, Mr Benhammadi passe sont temps a mentir il dis que la 3g n'est pas lancé par équité entre les 3opérateurs alors que le dossier djezzy es finalisé 51% des part sont pour l'Algérie et 49% des part pour vcomp le russe, la vraie raison c'est AT Algérie Telecom qui mettra la clef sous la porte car AT propose des service minable a ces clients ADSL coupure et autre débit de connexion trés bas pas de service a valeur ajoutée ( comme la free box ) alors si la 3G es lancé tt le monde va abondonner ADSL pour aller vers la connexion 3G car elle commence a 2Mo pour atteindre 20Mo avec un exellent débit de connexion sans coupure, adieu les 1.3millions d’abondée chez AT qui sont restés fideles grace a la connexion médiocre qu'ils nous proposent et a quel prix en plus !


Par hamo le 09/04/2013 à 21:43

On attend toujours la fameuse 3GGGGGGGGG


Par ismat le 08/04/2013 à 15:02

Vous avez tout dit. J'ai vu hier soir un débat sur cette technologie (qui est pas nouvelle bien sur) sur la chaine "alnahar", d'aprés ce que j'ai compris, le problème n'est ni financière ni technique, le grand problème pour eux est: que vont devenir les employés d'Algérie Telecom aprés l'installation de cette technologie ( je précise, l'ancienne technologie, car la 3G est devenue une ancienne technologie)?
Vous voyez, bien que la Somalie a déjà installé cette technologie, l'Algérie de "mazal wagfin" n'a pas encore pu la faire!!!!!!! (A vous de commenter)


Par flocon le 05/04/2013 à 11:30

Bjr,
Wallah c'est honteux et je suis tout à fait d'accord avec tt ce qui a été posté ici!!rien à ajouter!


Par gordon le 01/04/2013 à 03:15

Et vive l'indépendance!
Tant que ces vieux vautours de pouvoir ne cederont pas la place sa sera toujours comme sa l'Algérie...
nous le peuple ont sera toujours les derniers a être servis


Par riko le 24/03/2013 à 22:12

Le prix de l'internet au maroc est dix foit moin cher qu'ici ( réellement dix fois moin cher ) pour quoi !!!!
mais pour quoi !!!
POUR QUOI !!!
partout dans le monde sauf nous
quel chance de vivre en Algérie


Par fizia09 le 21/03/2013 à 17:21

Galek teba3 el_kadhab el_bab daroo...mais il restera toujours kedhab.Serieusement , la question n'est pas technique , mais plutot, ham-ham : quand le comte dracula aura fini la veine du moment , il passera à la suivante...PS : je parle des algeROIS, mais pour les sous-fiefs quand les poules auront des dents.


Par quelqun le 20/03/2013 à 21:26

Impardonnable, le déploiement de la 4G aurait déjà début en europe cette année, et c'est déjà en pleine exploitation aux états-unis, alors qu'on veut la reporter après 3-4 ans... et là il y aura la 5G et nous seront toujours des décennies de retard en terme de technologie de données cellulaires, c'est honteux.
On a tous des téléphones équipés de la 3G, qu'est ce qu'il nous faut ? Un réseau 3G/3G+ national pour l'exploiter et pouvoir "enfin" surfer sur son téléphone ou sa tablette sans rester collé à son réseau wifi sur domicile qui n'est pas avec ses prix excessivement chers la meilleure des solutions non plus.


Par pseudo le 19/03/2013 à 00:37

Des ministres desinformés, ou menteurs?
Je pense que la est la preuve formelle qu'ils ne representent qu'eux memes et rien de plus...un pouvoir vieux de 50 ans deconnecté de la realité et cerrainement atteint d'alzheimer...


Par abdou120 le 19/02/2013 à 17:06

se sont des menteurs


Poster un commentaire:


Pseudo:

Commentaire:

Recopiez ce code:



Liens

tiret

La 3G en Algérie

ENIE LED SMART TV 3D

Tablettes CondorTab